Les vertus santé de la Canneberge (Cranberry)

-     Prévient les cystites récidivantes

-     Prévient les caries

-     Prévient l’ulcère gastrique

-     Peut-être anti cancer (études en cours)

Connue depuis des décennies Outre-Atlantique, la Canneberge ou Cranberry en anglais est une petite baie rouge au jus amer et acidulé à la fois. Les Américaines la consomment comme remède traditionnel contre les infections urinaires sous forme de jus ou de comprimés. Une propriété qui a été reconnue en France par l'Agence de sécurité sanitaire des aliments.

Une propriété particulière

La Canneberge contient des flavonoïdes, des anthocyanes et des proanthocyanidines. Ces composés seraient capables de se fixer sur certaines bactéries et ainsi les empêcher de s’accrocher sur certaine muqueuses pour y proliférer.

Cette vertu est démontrée pour la vessie, ce qui incite donc à consommer de la canneberge en cas de cystites récidivantes. Il ne s’agit pas de soigner une cystite, mais de prévenir la récidive.

De plus, l’action de la canneberge ne se cantonne pas qu’aux germes urinaires. Elle empêche également les microbes responsables des caries et de la plaque dentaire de « s’accrocher » aux dents et gencives. Même chose pour le germe impliqué dans nombre d’ulcères à l’estomac.

Grace à la canneberge, tout le monde dehors.

Vous pouvez acheter le pilulier de 60 gélules conçu par le laboratoire Beauchamp au COSS.

Conseils d’utilisation:2 gélules par jour, de préférence pendant les repas et avec un peu d’eau.

Prix (TTC):11 euros

COSS

(Centro de Osteopatía y Salud de Sarriá)



Calle Cardenal Vives i Tutó, 61, bajos 2

08034 Barcelona       

Anne-Laure DOLLEY

(0034) 675 866 983

 

Xavier HERMANNE

(0034) 622 233 015

Horarios de consulta

 

De Lunes a Viernes

De 8:00 a 21:00

El Sabado

De 9:00 a 13:00

ostéopathie, méthode thérapeutique manuelle, structures composant corps humain Le COSS recommande